Attention
Si vous souhaitez utiliser pleinement toutes les capacités de ce site Internet vous devez activer javascript dans votre navigateur

Medecine esthetique Lyon

* Cliquez sur la question pour afficher la réponse correpondante

Q. Je suis bourrée de cellulite
R. La chirurgie n’est pas votre solution, il s’agit d’un problème hormono dépendant à régler par des traitements locaux ou généraux après un bilan approprié.
Q. J’ai une culotte de cheval
R. La liposuccion répond parfaitement à votre problème. Cette technique permet de résorber les zones de surcharges graisseuses localisée et ainsi de remodeler le corps. Suivant l’importance de la zone à traiter, l’intervention est réalisée sous anesthésie locale, locorégionale (rachi anesthésie) ou générale plus rarement. Les cicatrices résiduelles sont de moins de 1 cm ;, pratiquement invisibles, les ecchymoses durent environ 3 semaines et le port d’un panty de contention est obligatoire pendant 1 mois. Le résultat définitif s’apprécie après 3 mois et est en général excellent.

chirurgie du corps - culotte de cheval - avant chirurgie du corps - culotte de cheval - avant chirurgie du corps - culotte de cheval - après chirurgie du corps - culotte de cheval - après
Q. Mes genoux sont trop gras, m’interdisant de me mettre en jupe
R. La liposuccion sous anesthésie locale donne d’excellent résultat, cicatrice invisible dans le pli du genou. Les ecchymoses durent 3 semaines et le port d’une genouillère est obligatoire 3 à 4 semaines. Cette intervention peut être couplée à la liposuccion d’autres zones.

chirurgie du corps - genoux - avant chirurgie du corps - genoux - après
Q. J’ai du ventre, malgré des régimes je ne le perd pas
R. Il s’agit d’une graisse structurelle qui s’est déplacée sous influence hormonale et reste peu accessibles aux régimes. La liposuccion reste la seule solution efficace, réalisée suivant l’importance sous anesthésie locale locorégionale ou générale en ambulatoire ou avec une hospitalisation de 36 heures. Les suites sont les mêmes que pour les autres liposuccions, 3 semaines d’ecchymoses et 1 mois de gaine. La première semaine peut nécessiter la prise d’antalgique et il est préférable de prévoir 8 jours de repos et 1 mois d’arrêt d’activités sportives. Cette intervention peut être couplée avec d’autres liposuccions.

chirurgie du corps - ventre - avant chirurgie du corps - ventre - après
Q. Je suis sportif mais j’ai des poignées d’amour
R. La liposuccion est la meilleure solution, réalisée sous anesthésie locorégionale, en ambulatoire. Elle donne d’excellent résultat qu’il faudra juger au bout de 3 mois. Il est nécessaire de prévoir le port d’une ceinture abdominale pendant 1 mois, un arrêt d’activité de 4 jours et un arrêt du sport pendant 1 mois.
Q. Après mes grossesses mon ventre est fripé, malgré des massages et une intense activité sportive
R. Malheureusement la peau n’est pas influencée, ni par les massages ni par le sport. Il s’agit des mauvaises qualités des fibres élastiques qui ont perdues leur pouvoir de rétraction. L’examen permettra de vérifier s’il existe également un problème au niveau de l’aponévrose musculaire (distension du muscle) L’intervention consiste en un lifting abdominal permettant de retendre les téguments et s’il a lieu l’aponévrose musculaire. Réalisée sous anesthésie générale, elle nécessite 4 jours d’hospitalisation et le port d’une gaine pendant 1 mois. Contrairement aux idées reçues, cette intervention n’est pas ou peu douloureuse, en tout cas parfaitement soulagée par les antalgiques modernes. La cicatrice située au dessus du pubis remonte sur les cotés mais reste cachée dans un slip et sera normalement peu visible au bout de 2 ans. Le résultat définitif s’apprécie entre 3 et 6 mois.

chirurgie du corps - ventre - avant chirurgie du corps - ventre - après