Attention
Si vous souhaitez utiliser pleinement toutes les capacités de ce site Internet vous devez activer javascript dans votre navigateur

Médecine esthétique Ain, Augmentation mammaire Lyon

* Cliquez sur la question pour afficher la réponse correpondante

Q. Après des grossesses, mes seins tombent et se sont vidés de leur contenu. Que faire ?
R. Dans cette situation, il est nécessaire d’agir sur deux paramètres :
- le volume
- la forme
Le volume peut être restitué par une prothèse mammaire, en général pré-remplie de gel de silicone dont le choix sera fait en fonction de la forme de votre thorax et de votre base mammaire. Selon votre désir, vos seins pourront avoir une forme de poire (prothèse anatomique) ou de pomme (prothèse ronde) suivant l’effet pigeonnant recherché. Pour corriger la ptose des seins (distance entre le sternum et l’aréole supérieure à 18 cm), il est nécessaire d’enlever de la peau excédentaire. La cicatrice sera donc placée tout autour de l’aréole permettant par cette incision de placer la prothèse mammaire dans la majorité des cas en arrière du muscle pectoral. Cette technique combinant restitution du volume et repositionnement à la bonne hauteur de l’aréole permettra d’obtenir en une étape un résultat proche de celui existant avant les grossesses.

Déroulement de l’intervention
Sous anesthésie générale, l’intervention dure 1 heure 30. Un drainage est mis en place pour éviter toute complication de type hématome dans les 24 heures suivant l’hospitalisation. Cette intervention nécessite une hospitalisation d’une nuit.

Suite de l’intervention
Un traitement par voie orale adapté contre la douleur permet une reprise d’activité professionnelle en générale à partir du 3ème jour post-opératoire. Un soutien-gorge sera mis en place pour une durée de 3 semaines à 1 mois, 24 heures sur 24, évitant ainsi la mobilisation excessive des prothèses et optimisant le résultat ultérieur. Les douches sont autorisées dès le lendemain de l’intervention grâce à des pansements étanches spéciaux dont la durée de vie est d’une semaine. Ce pansement sera changé une semaine après l’intervention pour garantir une efficacité en terme d’imperméabilité la deuxième semaine juste avant l’ablation des fils qui sont en général des fils résorbables qui vont se dissoudre tout seul. La reprise de toute activité sportive sera autorisée à compter de la 6ème semaine post-opératoire. Le résultat esthétique est immédiat mais continue à s’améliorer pendant les 6 mois post-opératoires.

Les contraintes de cette intervention sont la suivante :
- Un temps de réflexion doit être respecté avec deux rendez-vous à minimum 15 jours d’intervalle avec un des plasticiens du Centre. Lors de cette deuxième consultation, il est possible de voir en même temps le médecin anesthésiste compte tenu des distances importantes fréquentes que les patientes doivent réalisées pour venir nous voir.

Il faut savoir que cette intervention est considérée comme une intervention esthétique qui n’est en aucun cas prise en charge par la sécurité sociale mais qui peut, dans de très rares cas, être prise en charge partiellement par certaines mutuelles. Son coût tout compris (frais de clinique, honoraires de l’anesthésiste, du chirurgien, des prothèses et suites opératoires pendant 6 mois) varie entre 3000 et 4500 euro selon les cas.

chirurgie du sein - avant chirurgie du sein - après
Q. J’ai une forte poitrine qui m’empêche de trouver facilement des sous-vêtements avec des douleurs au niveau du dos. Que faire ?
R.Dans ce cas, il est nécessaire de corriger le volume excessif des seins, d’enlever de la peau excédentaire pour positionner l’aréole au bon niveau. Plusieurs techniques peuvent être utilisées dépendant principalement de la distance entre le sternum et le mamelon, de la distance entre l’aréole et le sillon mammaire. Systématiquement, il est nécessaire d’avoir une cicatrice circulaire autour de l’aréole et une cicatrice verticale. La cicatrice horizontale dans le sillon mammaire est variable d’un cas à l’autre.

Déroulement de l’intervention
Sous anesthésie générale, l’intervention a une durée d’environ 2 heures 30. Un drainage est mis en place pour éviter tout risque d’hématome, ainsi qu’une pompe à morphine si nécessaire pour lutter contre toute douleur. Cette intervention nécessite 3 jours d’hospitalisation.

Suite de l’intervention
Un soutien gorge devra être mis en place pour une durée de 3 semaines en post-opératoire, 24 heures sur 24 pour éviter toute tension excessive sur les cicatrices. Le sport ne pourra être repris que 6 semaines après l’intervention. Un pansement permettant de se doucher sera mis en place dès le lendemain de l’intervention

Les contraintes de cette intervention sont les suivantes :
- Il est impératif d’arrêter toute consommation tabagique 3 semaines avant l’intervention pour éviter tout risque de problème de cicatrisation et de vitalité du mamelon et de l’aréole.

- Deux consultations avec votre plasticien à 15 jours d’intervalle vous permettront de poser toutes les questions nécessaires et de prendre votre décision en connaissance de cause.

Cette intervention est prise en charge par la sécurité sociale en cas d’exérèse de glande mammaire supérieure à 300 g par sein, ce qui correspond à un passage en général d’un bonnet D à un bonnet C. Un devis précis vous sera remis, vous permettant de savoir quelle somme restera à votre charge en fonction de la mutuelle à laquelle vous avez souscrit. En l’absence de mutuelle, le coût global de cette intervention restera entre 1500 à 2500 euro tout compris.
Q. Je mets des soutien gorges bonnet A et je n’ai jamais eu de poitrine. Que faire ?
R. Vous avez une indication parfaite d’augmentation mammaire par des prothèses. Ces dernières peuvent être rondes ou anatomiques selon la forme et le volume que vous voulez obtenir, ceci étant discuté avec le chirurgien en consultation. Pour obtenir un résultat très naturel, que ce soit en terme de forme ou de toucher, les prothèses utilisées sont, dans la quasi-totalité des cas, positionnées en arrière du muscle pectoral.

Trois voies d’abord peuvent être utilisées :
- La voie péri-aréolaire qui permet de placer la cicatrice à la limite de couleur entre l’aréole rose marron et la peau du sein. Cette incision présente comme avantage de pouvoir corriger lors de la même étape chirurgicale une éventuelle asymétrie de hauteur des deux aréoles. Le seul inconvénient est la taille de l’aréole qui, si elle est trop petite, ne permet pas de placer des volumes suffisants par cette voie d’abord.

- La voie sous-mammaire qui consiste à placer l’incision dans le futur sillon sous-mammaire permettant ainsi d’implanter une prothèse de n’importe quelle forme et de tout volume avec un accès direct en arrière du muscle pectoral sans traverser le sein. Le principal inconvénient est d’avoir une cicatrice dans le sillon qui, si la cicatrisation est un peu moins discrète, peut être légèrement visible en cas de seins nus sur la plage l’été.

- La voie d’abord axillaire qui correspond à une incision sous le bras, rend plus difficile le positionnement des prothèses en forme de poire, l’intervention étant alors réalisée sous vidéo-scopie. Le risque d’infection est majoré, compte tenu du passage au contact des poils axillaires. L’avantage principal est l’absence total d’incision sur le sein.

Déroulement de l’intervention
Sous anesthésie générale, cette intervention dure en moyenne 1 heure 30. Les prothèses utilisées sont garanties à vie. Il n’est donc pas obligatoire de réaliser un changement systématique des prothèses tous les 10 ans, une simple surveillance étant suffisante. Un drainage est mis en place pour éviter tout risque d’hématome. Un soin tout particulier est apporté par le médecin anesthésiste à la gestion de la douleur post-opératoire avec mise en place de pompe à morphine si nécessaire.

Suite de l’intervention
24 heures d’hospitalisation sont nécessaires. Le pansement mis en place permet de se doucher immédiatement. Un soutien-gorge de contention doit être gardé pendant 3 semaines jour et nuit pour éviter toute mobilisation anormale de la prothèse. L’activité sportive n’est autorisée qu’à partir de la 6ème semaine post-opératoire. Le résultat est visible immédiatement et évolue pendant 6 mois post-opératoire.

Les contraintes de cette intervention sont les suivantes :
- 2 consultations à 15 jours d’intervalle permettent de respecter un délai de réflexion et une information claire et précises de l’intervention auprès de la patiente

- Compte tenu de l’absence d’arrêt de travail, il est intéressant de prévoir ce type d’intervention en fin de semaine pour pouvoir se reposer le week-end et reprendre une activité professionnelle la semaine suivante.

Cette intervention peut parfois être prise en charge par la sécurité sociale en cas de ce qu’on appelle une agénésie mammaire (absence totale de seins ou bonnet inférieur à un bonnet A). Son coût tout compris (frais de clinique, honoraires de l’anesthésiste et du chirurgien, prothèses mammaires et soins post-opératoires pendant 6 mois) varie entre 1800 et 4500 euro suivant le type de prothèses utilisées et une éventuelle prise en charge d’une partie des frais par la sécurité sociale.

chirurgie du sein - avant chirurgie du sein - après